Mots clé à la une

Organismes liés

Industrie

Appuis à la diversification économique

Programme d'Appui à la Diversification Industrielle et à l’Amélioration du Climat des Affaires en Algérie (PADICA)

Le Programme d'Appui à la Diversification Industrielle et à l’Amélioration du Climat des Affaires en Algérie (PADICA) a pour objectif de contribuer à l’amélioration des performances de l’économie algérienne, encore trop dépendante des activités du seul secteur des hydrocarbures, à travers :

  • une meilleure diversification de l’économie par l’accompagnement de mesures visant à augmenter le poids des secteurs économiques hors-hydrocarbures dans le produit intérieur brut (PIB) et dans les revenus extérieurs du pays,
  • l’amélioration du climat des affaires, notamment la simplification et la sécurisation des procédures liées à l’investissement privé national et étranger.

Le PADICA est décliné en 3 composantes :

1. Le renforcement des institutions et des programmes d’appui aux entreprises à travers la réalisation :

  • d’activités de renforcement organisationnel et des compétences des structures centrales et des organismes sous tutelle du MIM impliqués dans la mise en œuvre de la politique industrielle, la modernisation industrielle, la promotion de la qualité, la promotion de l'investissement et le développement du secteur des PME.
  • d’activités spécifiques d’appui pour la consolidation du système d’information sur l’industrie et la mise en place d’un dispositif d’évaluation des politiques publiques et programmes menés par le MIM. 
  • d’activités dédiées au renforcement du tissu associatif économique en vue d’améliorer le niveau de représentativité du secteur privé actif dans l’industrie et sa capacité de dialogue avec les instances publiques.

2. l’appui au MIM dans la mise en œuvre de quelques projets pilote de politique industrielle, dont :

  • la promotion et le développement de la sous-traitance
  • l’accompagnement des structures centrales du MIM dans l’élaboration de programmes pilote de structuration de quelques filières productives
  • la réalisation d’études de projets industriels et d’assistance technique en faveur de regroupements d’entreprises (priorité aux programmes de développement de la sous-traitance mécanique et automobile ainsi que l’accompagnement de la filière agroalimentaire).

3. Amélioration de l’environnement global des entreprises. Deux volets sont envisagés dans cette composante :

  • appuyer les travaux du comité national dédié à l’amélioration du climat des affaires, à travers la réalisation d’études juridiques et économiques et/ou des activités de coaching au profit des tutelles impliquées dans l’élaboration des réformes législatives et réglementaires de l’environnement des affaires en Algérie. A noter que cette composante du programme est prévue pour être mise en œuvre en gestion indirecte avec la Banque mondiale.
  • renforcer l’organisation et accompagner les activités du comité national Small Business Act qui est chargé de la mise en œuvre de la charte Euro-Med de l’entreprise.

Période d’exécution du programme (convention) :

  • Période globale : 72 mois
  • Phase opérationnelle : 48 mois
  • Phase de clôture : 24 mois
  • La mise en place de l'Unité d'Appui au Programme (UAP) est prévue pour le mois d’octobre 2017.