Mots clé à la une

Organismes liés

Industrie

Filières industrielles prioritaires

Le développement industriel vise la promotion de l’activité industrielle par l’instauration d’une dynamique territoriale autour des Centres Techniques Industriels, de consortium et de clusters pour permettre le renforcement des capacités et la diversification des produits des filières industrielles.

Dans le cadre des politiques de développement de l’activité industrielle les filières prioritaires bénéficient d’avantages fiscaux prévus par la loi de finances pour 2015 notamment son article 75 qui cite les filières ci-après :

  • Sidérurgique ;
  • Mécanique et métallique ;
  • Electrique et électronique ;
  • Agro alimentaire ;
  • Manufacturière ;
  •  Chimie, plastique et pharmaceutique ;
  • Matériaux de construction. 

Pôle de compétences industrielles 

Deux projets de clusters permettront de structurer davantage la filière des industries « mécanique et automobile » et de jeter les bases des pôles de compétitivité.

La mise en place de clusters des industries mécanique, automobile et chimie permettra :

  • d’encourager la création, la participation et le renforcement des associations professionnelles constituant un espace intermédiaire de concertation et de consultation, à l’effet de dégager des visions consensuelles sur le moyen et le log terme concernant le développement industriel ainsi que l’émergence d’une véritable sous traitance.
  •  le renforcement des relations industrie-université-grandes écoles- instituts pour la promotion de la recherche/ développement et de l’innovation dans les entreprises industrielles.
  •  Les efforts de recherche relayés par les clusters permettront ainsi aux entreprises de persévérer et rester dans le cadre de l’innovation pour une meilleure compétitivité au niveau national et international.

Les sites d’implantation de ces clusters sont :

  • A l’Est du pays (Constantine) pour « Industrie Mécanique »,
  • A l’Ouest du pays (Oran) pour « Industrie Automobile »,

Consortiums

 La filière Agroalimentaire sera renforcée par la création de consortiums d’exportation compétitifs et concurrentiels qui combinent avantageusement savoir faire, rayonnement international et adaptabilité.

Trois (03) consortiums sont juridiquement constitués, trois (03) autres sont en cours de constitution.

Les consortiums constitués sont :

  1. Agro Céréales (ACC) qui regroupe six (06) entreprises ;
  2. Groupement Interprofessionnel des Protéines Animales (GIPA) qui regroupe huit (08) entreprises ;
  3. Consortium des Exportateurs de Dattes est composé de huit (08) entreprises. 

Les consortiums en cours de constitution sont :

  1. Consortium Territorial de Tlemcen qui comprend huit (08) entreprises.
  2. Algérien Consortium des Industries Agroalimentaires (ACIA) qui regroupe huit (08) entreprises ;
  3. Consortium des Producteurs d’Arômes composé de huit (08) entreprises.

Un consortium des boissons Djazair Breuvage Export est constitué de six (06) entreprises mais non formalisé. 

Centres techniques 

Le programme de développement du Ministère de l’Industrie et des Mines prévoit la mise en place d’un réseau de centres techniques industriels devant accompagner le développement des filières industrielles à fort potentiel notamment les industries agro alimentaires, mécanique, électronique, chimie, textiles et cuir et les industries des emballages et des matériaux de construction.

Qu’est ce qu’un CTI ?

Le centre technique (CTI) est un instrument d’appui et assistance aux entreprises. Il permet, entre autres, la création de passerelles opérationnelles entre les besoins réels technologiques des entreprises et le secteur de la recherche.

  1. Le Centre Technique des Industries Mécaniques et Transformatrices des Métaux (CTIME), implanté à Ain Smara wilaya de Constantine au niveau du site de l’ENMTP. (Décret exécutif n°10-2015 du 16 septembre 2010 portant création du centre technique industriel des industries mécaniques et transformatrices des métaux).
  2. Le centre technique des Industries Agro Alimentaires (CTIAA), implanté à Boumerdès. (Décret exécutif n°12-98 du 01 mars 2012 portant création du centre technique des industries agro alimentaires).

 Trois centres techniques sont actuellement en phase de projets dont :

  •  Un centre technique de la chimie (CTIC) .Il sera implanté à Oran.
  • Un centre technique des Matériaux de Construction (CTMC)
  • Un centre technique de l’électronique.

Intégration et Sous- traitance 

 Elle porte sur les éléments d’informations suivantes :

  • Activité intégration et sous-traitance ;
  • Les besoins en sous-traitance par filière industrielle ;
  • Un listing des besoins en pièces de rechange exprimés par les donneurs d’ordres (groupes) ;
  • Un listing des produits de la sous-traitance (sous forme de catalogue des produits de la sous- traitance) ;
  • Les tarifs douaniers sur les produits (intrants) importés utilisés par les sous- traitants ;
  •  Le cadre juridique et autres dispositifs de promotion de la sous-traitance industrielle (mesures incitatives).

D’activer le lien entre le site web du MIM et les quatre (04) bourses de sous-traitances et de partenariat (centre, Est, Sud et Ouest), sachant que les bourses ont leurs portails et qu’un réseau des bourses est mis en œuvre dans le cadre de la coordination inter bourses.

*BASTP Ouest : www.bstpo.org

*BASTP Centre : www.bstp.dz.org

*BASTP Est  : www.bstpe.25.com.02.com

*BASTP Sud  : www.bstps.org